Ehlert Blockflöten - Home

Rosenborg

En 1978, Eva Legêne a découvert deux flûtes à bec en ivoire* exposées au château Rosenborg (près de Copenhague) et mentionnées dans l'inventaire local depuis 1673. Les deux instruments sont de qualité très différente: le meilleur des deux est remarquable par le fait qu' on peut le jouer sur deux octaves avec des doigtés baroques habituels (connus par Hotteterre, Stanesby et autres).

Il s' agit très probablement du type de flûte à bec mentionné par J.J.van Eyck, qui le décrit dans l'introduction à son "Fluyten-Lust-Hof". On peut considérer que les instruments Rosenborg constituent le stade intermédiaire entre la flûte Renaissance construite en une seule pièce et la flûte de type baroque construite en plusieurs parties.

*fabriquées dans une dent de narval, petit cétacé aussi appelé licorne, vivant dans les mers arctiques.